Journée d'étude:

Les prisons secrètes au Moyen-Orient,

une violence non répertoriée

 

Small Title

Octobre 2022 - Lieu à définir 

 

« La cruauté, le plaisir que procurent l’anéantissement et la souffrance d’autrui, le sentiment de satisfaction que nous procure notre supériorité physique sont soumis à un contrôle social sévère et ancré dans l’organisation étatique ».

Norbert Elias

 

Les prisons secrètes non répertoriées, surtout dans des pays où les démocraties sont fragiles, échappent au contrôle, ce qui rend la violence banalisée et hors-norme. En l’absence d’un État civil qui a le pouvoir de mettre fin à l’insécurité et d’assurer la sécurité de ses citoyens, la cruauté humaine pourrait se manifester dans ses états les plus sauvages, parfois entre des frères ennemis, des membres d’une même communauté, des citoyens d’un même pays. Dans un contexte de conflit armé, de révolution, de guerre et d’insécurité, comme c’est le cas dans plusieurs pays du Moyen-Orient, chaque groupe armé, ou presque, détient sa propre prison secrète. Une violence inouïe portant atteinte à l’intégrité physique et morale des victimes souvent portées disparues après avoir été kidnappées, torturées, ou même tuées. Ceux qui réussissent à s’échapper peinent à faire entendre leur voix, à faire reconnaitre leurs droits pour être indemnisé, ou tout simplement à être reconnus comme victimes pour pouvoir aller de l’avant. Les témoignages sont accablants et se ressemblent. L’humiliation, la torture, le viol, les interrogatoires nocturnes, les simulations de noyade, les personnes attachées nues au plafond pendant des heures, les décharges électriques, les cellules bondées, les détenus collés les uns aux autres, tous sont des pratiques communes à ces lieux où règne un climat de secret et d’impunité. Le but de cette journée qui est loin de prétendre l’exhaustivité des cas exposés est de mettre la lumière sur un sujet sensible et d’extrême cruauté qui requérait une prise de conscience collective. Des écrivains, chercheurs, journalistes, anciens détenus et défenseurs des droits viennent débattre et livrer le fruit de leur savoir ou leurs expériences au sujet de ces prisons secrètes, surtout celles non répertoriées. 

Programme à venir.

Compressé-Khaled-Dawwa.GIF

Compressé - Khaled Dawwa