• Amal Nader

LIBAN, SYRIE, ISRAËL (1991-2000). Les négociations illusoires

Mis à jour : 23 déc. 2020


Amal NADER


L’objectif de cet ouvrage est d’étudier les négociations de paix entre le Liban, la Syrie et Israël, de 1991 à 2000, période sensible de l’histoire contemporaine libanaise, phase d’après-guerre marquée par une forte influence politique syrienne sur le pays et intervalle stratégique quant au processus de paix lancé entre Israël et les pays arabes. Dans les années 90, la Syrie était un interlocuteur incontournable dans toute résolution possible du conflit au Moyen-Orient. À l’heure d’un grand tournant dans l’histoire de la région, et alors que la Syrie d’aujourd’hui, déchirée, vit sous les bombes et glisse vers une guerre civile qui rappelle en quelque sorte celle du Liban, ce livre évoque l’histoire tourmentée de cette région. Il s’agit d’analyser l’évolution des discours politiques et journalistiques d’alors, pour en faire ressortir les divergences et les convergences, ainsi que les constantes et les variantes au fil du temps.

A la veille de 2011, année du déclenchement du « printemps arabe » et de la guerre en Syrie, il y avait un certain équilibre des forces entre Syriens et Israéliens, une fragile balance entre guerre et paix. Tout comme les médias d’aujourd’hui nous submergent d’informations anxiogènes sur la guerre en Syrie et ses retombées régionales, notamment sur la sécurité d’Israël, la presse des années 90 traitait avec la même passion « les négociations de paix ».

Commander


3 vues0 commentaire